Au Nom Des Droits Des Femmes

Parce que le 8 Mars est la journée internationale de la Femme,un jour de fête pour toutes les femmes, mais c'est avant tout une journée militante, visant à rappeler le principe d'égalité entre les hommes et les femmes. Instaurée par les Nations Unies en 1977, cette journée se fonde sur les avancées législatives qui, au cours du XXème siècle, ont fait progresser les droits de la femme dans la plupart des pays mais sont encore trop peu appliquées!

  La photographe sud-africaine Jodi Bieber a remporté le World Press Photo Award 2010 pour le portrait d'une Afghane défigurée parce qu'elle avait quitté la maison de son époux, ont annoncé, vendredi 11 février à Amsterdam, les organisateurs du concours de photojournalisme.  Bibi Aisha  après des années de maltraitance par son mari, elle décide de fuir sa maison, ce que la "loi" talibane ne permet pas car les femmes ne peuvent pas avoir leur propre opinion.Quelqu'un de sa propre famille est alors venue lui couper les oreilles et le nez en représailles. Elle a été abandonnée, grièvement blessée,  avant de réussir à trouver à Kaboul un refuge pour femmes maltraitées.

J'ai prise cette photo qui peut choquer pour illustrer "Au nom des droits des femmes" mais n'oublions pas Les violences envers les femmes s’exercent dans la sphère familiale, au sein du couple, mais aussi dans l’espace public ou dans l’univers professionnel. Elles peuvent prendre différentes formes : agressions sexuelles, viols, violences psychologiques, mutilations sexuelles, violences physiques, mariages forcés. Elles touchent tous les milieux, tous les âges et tous les pays! 

 

AU  NOM  DES  DROITS  DES  FEMMES

   

Petite sœur de l’Orient

Battue, humiliée et violée

Par tous ces hommes méprisants

Qui te traitent comme du gibier

Tu es une monnaie d’échange

Et l’on dispose de ta vie

Peu importe si ça te dérange

On t’emprisonne sous un tchadri

 

Au nom des droits des femmes

Je veux chanter pour toi

Pour dénoncer les drames

Je t’offre sans réserve ma voix

 

 

Fille d’ébène venue d’Afrique

Pour toi le plaisir est péché

Au nom des traditions ethniques

On continue à t’exciser

Plus près de nous en Occident

Que l’on dit pourtant libérée

Bien des femmes dans le présent

Sous les coups restent mutilées

 

 

Au nom des droits des femmes

Je veux chanter pour toi

Pour dénoncer les drames

Je t’offre sans réserve ma voix

 

 

Et même si tu as croqué la pomme

Ne te crois surtout pas châtiée

Refuse l’infamie des hommes

Il est grand temps de t’affirmer

Tu es l’espoir de notre terre

Toi qui portes la vie avant tout

Que feraient sans toi tous tes frères

Qui n’arrivent pas à tes genoux

 

 

Au nom des droits des femmes

Je veux chanter pour toi

Pour dénoncer les drames

Je t’offre sans réserve ma voix

  

Parole : Jean-michel LELEU

         Musique : Jean-Marie DJIBEDJIAN

Arrangement : Yam Baker

SACEM

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site