Au Nom Des Droits Des Femmes

Parce que le 8 Mars est la journée internationale de la Femme,un jour de fête pour toutes les femmes, mais c'est avant tout une journée militante, visant à rappeler le principe d'égalité entre les hommes et les femmes. Instaurée par les Nations Unies en 1977, cette journée se fonde sur les avancées législatives qui, au cours du XXème siècle, ont fait progresser les droits de la femme dans la plupart des pays mais sont encore trop peu appliquées!

  La photographe sud-africaine Jodi Bieber a remporté le World Press Photo Award 2010 pour le portrait d'une Afghane défigurée parce qu'elle avait quitté la maison de son époux, ont annoncé, vendredi 11 février à Amsterdam, les organisateurs du concours de photojournalisme.  Bibi Aisha  après des années de maltraitance par son mari, elle décide de fuir sa maison, ce que la "loi" talibane ne permet pas car les femmes ne peuvent pas avoir leur propre opinion.Quelqu'un de sa propre famille est alors venue lui couper les oreilles et le nez en représailles. Elle a été abandonnée, grièvement blessée,  avant de réussir à trouver à Kaboul un refuge pour femmes maltraitées.

J'ai prise cette photo qui peut choquer pour illustrer "Au nom des droits des femmes" mais n'oublions pas Les violences envers les femmes s’exercent dans la sphère familiale, au sein du couple, mais aussi dans l’espace public ou dans l’univers professionnel. Elles peuvent prendre différentes formes : agressions sexuelles, viols, violences psychologiques, mutilations sexuelles, violences physiques, mariages forcés. Elles touchent tous les milieux, tous les âges et tous les pays! 

 

AU  NOM  DES  DROITS  DES  FEMMES

   

Petite sœur de l’Orient

Battue, humiliée et violée

Par tous ces hommes méprisants

Qui te traitent comme du gibier

Tu es une monnaie d’échange

Et l’on dispose de ta vie

Peu importe si ça te dérange

On t’emprisonne sous un tchadri

 

Au nom des droits des femmes

Je veux chanter pour toi

Pour dénoncer les drames

Je t’offre sans réserve ma voix

 

 

Fille d’ébène venue d’Afrique

Pour toi le plaisir est péché

Au nom des traditions ethniques

On continue à t’exciser

Plus près de nous en Occident

Que l’on dit pourtant libérée

Bien des femmes dans le présent

Sous les coups restent mutilées

 

 

Au nom des droits des femmes

Je veux chanter pour toi

Pour dénoncer les drames

Je t’offre sans réserve ma voix

 

 

Et même si tu as croqué la pomme

Ne te crois surtout pas châtiée

Refuse l’infamie des hommes

Il est grand temps de t’affirmer

Tu es l’espoir de notre terre

Toi qui portes la vie avant tout

Que feraient sans toi tous tes frères

Qui n’arrivent pas à tes genoux

 

 

Au nom des droits des femmes

Je veux chanter pour toi

Pour dénoncer les drames

Je t’offre sans réserve ma voix

  

Parole : Jean-michel LELEU

         Musique : Jean-Marie DJIBEDJIAN

Arrangement : Yam Baker

SACEM

 

Commentaires (14)

1. Patrick (site web) 08/03/2011

C'est déplorable de voir cela de nos jours, déplorable de voir des hommes agirent en bourreaux. Ces hommes ne sont même pas dignes d'être "humains", ils ne sont même pas animal, les animaux n'agissent même pas ainsi...
Et sans cesse, cette vielle chanson d'Armand Mestral, qui trotte dans ma tête...: "Si tous les gars du monde, devenaient de bon copains, et marchaient la main dans la main, le bonheur serait pour demain..."
La vie, c'est quoi ??? du jour au lendemain, elle peut partire en vrille et nous planter là... Pourquoi tant de violence et de haine gratuite??? Je ne comprends pas.... est-ce si difficile d'aimer??

2. nath 08/03/2011

Je vais l'envoyée à une connaissance que j'ai au ministère du droit de la femme car je la trouve si vrai. Byzoux et continue comme ça

3. Sylvie 08/03/2011

Je préférerai un peu d'attention tous les jours et cela tout le long de l'année qu'une grande considération toute une journée une fois par an!!

4. Maryline 08/03/2011

Très beau texte, merci.

5. Patricia (site web) 08/03/2011

Heureusement que tous les hommes ne sont pas comme ca!
Chanson très bien interprétée
Bisous

6. Pat 31 08/03/2011

je partage le commentaire , envoyé par Patrick à 10 h 50

7. yves "studio wave" 08/03/2011

trés jolie titre
bonne continuation a toi yam
biz
yves
"studio wave "

8. Eric G. 08/03/2011

Superbe texte et superbe interprétation... En espérant qu'un jour il n'y ait plus besoin de dénoncer de tels actes.
Bisous et à bientôt.

Eric

9. PATRICK 31 09/03/2011

c'est une TRISTE REALITE que je Partage avec toi , honte à tous ces HOMMES qui méprisent ces FEMMMES
Trés joli texte de ta chanson et trés bien chanté , à écouter sans modération

10. nathalie 11/03/2011

très beau texte et tu la chantes très bien - la musique est magnifique - très agréable à écouter-
en espérant qu'un jour toutes ces femmes gouteront à la liberte bisous yam

11. steph 08/06/2011

Je trouve que le texte cliché, la violence faite aux femmes dépasse les clivages géographique et socio-culturels,la citation qui va suivre résume ma pensée.
«La violation des droits de l'homme la plus honteuse se caractérise sans doute par la violence à l'égard des femmes. Elle ne connaît pas de clivages géographiques, culturels ou sociaux. Tant que des actes violents continueront d'être perpétrés, nous ne pourrons prétendre à des progrès pour atteindre l'égalité, le développement et la paix.»

Kofi Annan,
Secrétaire général des Nations Unies


12. jean mi 04/02/2012

je redécouvre avec émotion cette chanson qui tu as, par ton habillage personnel et ton talent porté très fort le message qu'elle contient
merci Yam
jean mi

13. Oliver WALLAS (site web) 27/07/2012

Tellement vrai !

14. Perez 17/08/2016

Voilà pourquoi je déteste les hommes,un monde sans hommes se serai le paradis.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×